Prévention des cambriolages

Au-delà du préjudice, être victime d’un cambriolage constitue un véritable traumatisme. Pour éviter cela, il est essentiel de prendre un certain nombre de précautions.

  • protéger et renforcer portes, fenêtres et autres issues ;
  • dissimuler les biens attrayants (argent liquide, bijoux, matériels informatiques, téléphones portables, etc)
  • fermer/verrouiller ses huisseries (portes, fenêtres, baies) lorsque l’on s’absente d’une pièce, même quelques instants ;
  • ne pas cacher ses clefs dans un endroit « évident » (paillasson, pot de fleurs, etc.) ;
  • ne pas laisser entrer chez soi des inconnus ;
  • éviter les signes révélant son absence (courrier accumulé dans la boîte à lettres, dates d’absence sur le répondeur téléphonique, etc.) ;
  • ne pas laisser d’outils ou de matériels pouvant faciliter les méfaits (échelle, tournevis, outillage divers, etc…) à l’extérieur de l’habitation.

Si vous vous absentez pour une durée assez longue, informez-en un voisin de confiance, et n’hésitez pas à signaler cette absence à la gendarmerie locale.

Si malgré ces précautions vous êtes victime d’un cambriolage, il est essentiel de rapidement déposer plainte auprès de la gendarmerie.

Une première étape est d’appeler le 17 ou le 112.

LETTRE D’INFORMATION

Simple, rapide et gratuite !

Inscrivez-vous !