EHPAD du Château : dépistage général pour les résidents et les personnels

Le week-end dernier, un dépistage général des résidents et des personnels de l’EHPAD du Château a été mis en place. Ce dispositif normal, mais encore peu habituel en Limousin a donné des résultats tout-à-fait rassurants.

Le week-end dernier, un dépistage général des résidents et des personnels de l’EHPAD du Château a été mis en place. Ce dispositif normal, mais encore peu habituel en Limousin a donné des résultats tout-à-fait rassurants.

Fragilité des résidents, craintes quant aux risques de transmission du virus, souffrance liée à l’isolement loin des proches… On le sait, les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) ont été particulièrement affectés par la crise sanitaire que nous vivons depuis quelques mois.

Ces établissements font donc l’objet d’une surveillance et d’un soin tout particulier, afin de préserver au mieux la santé de tous, usagers comme professionnels.

C’est dans ce cadre qu’une opération de dépistage général a été lancée à l’EHPAD du Château vendredi. Cette procédure, tout-à-fait logique, a été lancée suite au décès au cours de la semaine de deux résidents, atteints par ailleurs de pathologies lourdes ayant généré des insuffisances respiratoires.

De façon automatique, ces deux résidents avaient fait l’objet de tests dits « PCR », qui s’étaient avérés négatifs.

Aussitôt, afin de lever toutes les questions et inquiétudes pouvant survenir, les équipes soignantes et administratives ont toutefois choisi de lancer une procédure de dépistage général par une équipe mobile dédiée. Avec un résultat tout-à-fait rassurant pour les résidents : tous les résultats sont négatifs.

Malheureusement, pour le personnel, un cas s’est avéré positif. La direction, en collaboration avec l’ARS, a mis en œuvre les procédures prévues dans une telle éventualité, à savoir l’éviction de la personne concernée à son domicile.

En complément, et toujours dans une visée d’assurer la meilleure prévention dans l’établissement, il est convenu qu’un nouveau test soit organisé, pour l’ensemble des résidents et agents, à l’issue d’une période de 8 jours après détection de ce cas positif (soit à compter de lundi 25 mai).

On notera pour conclure que dès le début de la procédure, dans un souci de transparence, les familles des résidents ont été tenues informées en direct de la situation. Parallèlement, les visites de familles, qui avaient été remises en place progressivement et sous conditions, ont été suspendues ce week-end, le temps que soient effectués les tests.

A la Une

Afficher toutes les infos

LETTRE D’INFORMATION 

Simple, rapide et gratuite !

Inscrivez-vous !

SITES WEBS LOCAUX