De nouveaux équipements numériques pour les écoles

L’équipe municipale poursuit le travail d’équipement permettant l’évolution des apprentissages vers une intégration renforcée des moyens pédagogiques numériques, en harmonie avec l’équipe enseignante.

Pendant les vacances d’hiver, les services de la ville ont installé et mis en service au groupe scolaire Hubert Reeves de nouveaux équipements allant dans ce sens.

Les équipements

  • 32 tablettes (16 côté « Tilleuls », 16 côté « Marronniers ») avec leurs chariots de rangement et de chargement
  • 8 PC portables
  • 8 « visualiseurs » (1 dans chaque classe)
  • 2 Ecrans Numériques Interactifs (ENI)

L’école maternelle n’est pas oubliée : 6 tablettes sont mises à sa disposition pour favoriser la découverte du numériques par les plus petits.

Par ailleurs, la Ville a doté l’école d’un pack de logiciels complet. Comparable à « Pronote » dans le secondaire, cet ENT (Espace Numérique de Travail met à disposition des utilisateurs un espace de travail partagé et potentiellement collaboratif, mais aussi des ressources pédagogiques en ligne, grâce à un abonnement dédié.

Fonctionnement et formation des enseignants

Pour ce qui concerne les ENI, ces équipements innovants peuvent être déplacés d’une classe à l’autre, en fonction des besoins. Si le dispositif rencontre l’adhésion des enseignants, l’acquisition de plusieurs exemplaires supplémentaires pourra être envisagée, dans le cadre du projet de rénovation de l’école.

Une première phase de prise de contact avec ce nouveau matériel, et de formation à son usage a eu lieu ce 16 mars. Elle a été suivie de la réception officielle de l’installation par les élus, en présence des enseignants.

Une opération largement subventionnée

La mise en œuvre de ces équipements technologiques résulte de appel à projets « Ecole Numérique Innovante », associé au Label « Ecoles Numériques », lancé par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports. Retenue parmi les lauréats, la Ville de Rochechouart a ainsi pu bénéficier d’un subventionnement appréciable.

  • Montant total de l’opération (incluant la dotation de l’école maternelle) : 35 500 €
  • Subvention résultant de l’appel à projet : 20 600 €

Partagez cet article