Ambroisie : une plante envahissante et allergisante

Une colonisation progressive  de l’Ambroisie est actuellement observée au sein de notre département.

L’Ambroisie est une plante réglementée (cf. : Arrêté du 26 avril 2017 relatif à la lutte contre les espèces végétales nuisibles à la santé et le Décret n°207-645 du 26 avril 2017 relatif à la lutte contre l’Ambroisie à feuilles d’armoise, l’Ambroisie trifide et l’Ambroisie à épis lisses.). Elle est dangereuse pour la santé, du fait de son fort potentiel allergisant (muqueuses respiratoires, oculaires et plus rarement cutanée) en période de floraison, d’août à septembre.

L’ambroisie se développe et se multiplie très facilement sur différents types de terrains et préférentiellement sur :

  • les sols nus et remaniés : chantiers, terrains vagues, voies de communication (talus de routes, d’autoroutes et de voies ferrées, bords des rivières),
  • les jachères, les cultures de tournesols, de maïs et de soja…
  • les zones d’entrepôts de graines et de fourrages,
  • les jardins des particuliers (par exemple par l’intermédiaire de terre importée ou de graines de tournesol utilisées pour les oiseaux. Ceux-ci pouvant contenir des graines d’ambroisie).

Sa période de floraison étant engagée, il est nécessaire de communiquer le plus largement possible auprès du  public touristique et haut-viennois sur la vigilance à respecter lors d’une rencontre avec cette plante, également, d’informer sur la possibilité et l’importance du signalement de celle-ci auprès de FREDON Haute-Vienne ou via la plateforme de signalement : www.signalement-ambroisie.fr.

Partagez cet article