COVID-19 : dispositions concernant les activités des apiculteurs

L’association « le Rucher de la Météorite » relaye les informations émises par le Syndicat National d’Apiculture concernant l’exercice de l’activité d’apiculteur (professionnel ou amateur).

L’association « le Rucher de la Météorite » relaye les informations émises par le Syndicat National d’Apiculture concernant l’exercice de l’activité d’apiculteur (professionnel ou amateur) dans le cadre de la crise sanitaire actuelle et du décret du 16 mars. En voici un résumé :

Activités apicoles devant être reportées

  • Les visites dans le cadre des programmes sanitaires d’élevage (PSE),
  • Les visites assurées par un tiers non strictement nécessaires à la poursuite de
    l’activité apicole ou au maintien du bon état de santé des colonies,
  • L’accueil de groupes,
  • Les actions de formations (zootechniques, sanitaires, économiques, conduites
    du rucher, …),
  • Les réunions physiques.

Activités apicoles autorisées

Notez que cette autorisation s’applique dans le strict respect des mesures de prévention de la propagation du virus (notamment mise en oeuvre des mesures de distanciation sociale et d’hygiène) et en évitant tout regroupement de personnes :

  • La visite des ruchers par l’apiculteur, et/ou son personnel en limitant le nombre de visites au strict nécessaire,
  • Les transhumances et mouvements de ruches, dans le respect des dispositions réglementaires prévues à l’article 13 de l’arrêté ministériel du 11 août 1980 relatif au dispositif sanitaire de lutte contre les maladies des abeilles (Remarque : Les transhumances en dehors du territoire national sont soumises aux mesures de restrictions imposées par l’État membre de destination),
  • La préparation du matériel au dépôt/hangar (préparation des cadres de cire, nettoyage du matériel,…),
  • La récolte des produits de la ruche, en particulier l’extraction en miellerie (adoption de mesures d’hygiènes et de distanciation sociale strictes, en particulier en miellerie collective),
  • Les opérations de conditionnement du miel,
  • L’élevage de reines/la constitution d’essaims,
  • Les visites non reportables réalisées par un vétérinaire et/ou un technicien sanitaire apicole (TSA) suite à un événement de santé constaté dans un rucher,
  • La vente et l’achat de matériels apicoles,
  • La vente de produits de la ruche,
  • Les actions de police sanitaire, en équipe restreinte.

Pour réaliser ces activités, les personnes devant se déplacer doivent se munir de l’attestation pertinente visée par le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020.

AUTRES INFOS COVID-19

Afficher toutes les infos

Lettre d’information