Comité de Jumelage – Place du Château – 87600 Rochechouart – Tél : 05.55.43.00.80
logo comité jumelageC’était écrit dans la pierre depuis des millions d’années.
Le Pays de la Météorite en France et le Ries- cratère en Allemagne devaient se rencontrer un jour. En effet, la connaissance scientifique a donné envie aux habitants de ces deux régions d’échanger leurs connaissances sur le thème des météorites et de poursuivre au- delà des relations humaines privilégiées (Culture, musique, sports, agriculture, développement durable etc..).
Cette volonté a été confirmée officiellement par la création du Comité de Jumelage Rochechouart – Oettingen le 25 février 2004. Ce Comité composé de personnes civiles et de quelques élus est largement ouvert aux représentants de la vie associative locale.
signature charteLa charte de jumelage a été officiellement signée le 6 mai 2005 par les maires des communes de Rochechouart et d’Oettingen. Une délégation d’une cinquantaine de personnes s’est rendue dans la ville allemande. Les deux comités de jumelage ont été reçus en mairie, ont échangé des cadeaux (offerts par nos représentants : un émail, un bloc de brèche sculpté et un gâteau pour l’ensemble des invités !).
Au cours d’une cérémonie au monument aux morts, on a joué la Marseillaise pour célébrer le 60e anniversaire de l’armistice, pendant que s’envolaient des colombes de la paix. Jean-Marie Rougier a pris la parole pour rendre hommage à son homologue allemand, Dieter Paus, et rappeler l’engagement pris par les deux communes « d’une amitié solide et durable », « d’un travail de coopération pacifique entre la France et l’Allemagne » et de créer « un esprit supranational ».
Le rapprochement a été ébauché dès 1995 autour du Ries, cratère de météorite proche d’Oettingen ; les contacts entre familles se sont poursuivis, ponctués de voyages de délégations. Les échanges vont se poursuivre selon le principe de l’alternance, en privilégiant la musique, la culture et la jeunesse, et bientôt le sport.

Partager cette page Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page